Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


Anti-LGBT + Haine : un nouvel arsenal de mesures a été mis en place
· · Commentaires

Anti-LGBT + Haine : un nouvel arsenal de mesures a été mis en place

· · Commentaires

Anti-LGBT + Haine : un nouvel arsenal de mesures a été mis en place

Elizabeth Moreno, ministre de l'Égalité des genres, veut évaluer ce plan de guerre tous les six mois.

Pour renforcer l'égalité des droits des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres, le gouvernement a dévoilé mercredi 14 octobre un nouveau plan pour lutter contre la haine et les discriminations LGBT+. Pour la période 2020-2023, il comportera 42 mesures concrètes et fera l'objet d'un suivi régulier.

Le plan, publié par Elizabeth Moreno, ministre de l'Égalité, de la Diversité et de l'Égalité des chances pour les femmes et les hommes, se décline en trois axes principaux : la reconnaissance des droits LGBT+ et un meilleur accès, contre les discriminations et les violences, et l'amélioration de la vie quotidienne. Vie Elle touche donc différents domaines dont la famille, l'école, l'éducation, le travail, la santé et le sport.

Entre autres mesures, le gouvernement a réaffirmé sa volonté d'ouvrir pour la première fois un système de fécondation pour les femmes en couple et les femmes célibataires. Le plan de bataille est aussi de faciliter la naissance d'une mère « sociale », c'est-à-dire qui, dans un couple de femmes, n'a pas accouché d'enfant avant d'adopter un enfant. Loi sur la bioéthique.

Les agents anti-LGBT + haineux ont été lus dans chaque académie

Une autre étape importante, cette fois en termes d'éducation, est de mettre en place un observatoire contre les LGBT et les haines hostiles dans chaque académie du pays d'ici trois ans. Il vise à surveiller, analyser et mettre en œuvre des politiques de discrimination anti-LGBT dans les écoles. Deux de ces dispositifs sont actuellement testés dans les académies de Paris et Metz-Nancy.

L'objectif est double : lutter contre les violences et les abus et permettre l'implication des élèves concernés, souvent malades et susceptibles de partir prochainement. Selon les propres statistiques du ministère, les homosexuels et les transgenres sont quatre fois plus susceptibles de se suicider que la population générale et les transgenres sont sept fois plus susceptibles de se suicider que les autres populations. .

Dans le même ordre d'idées, le plan prévoit également la création d'un réseau d'arbitres dans les commissariats, les services genre et anti-discrimination pour les procureurs afin de mieux accompagner les victimes de discours de haine. L'appareil, qui était à nouveau en phase de test à Paris, Marseille et Bordeaux.

Utilisation du prénom utilisé ci-dessus

Concernant le troisième et dernier axe lié à la vie quotidienne des personnes LGBT+, l'Etat souhaite faciliter l'usage du prénom commun dans les documents administratifs informels, il ne s'applique donc pas aux cartes d'identité et passeports. Concrètement, cette mesure devrait permettre aux personnes transgenres d'utiliser plus facilement leur prénom lors de leur inscription dans un club de sport, une école ou une fiche de salaire en attendant un changement formel d'état civil. Plusieurs mois

Dans l'ensemble, chaque mesure du plan vise à identifier le « droit à la pleine citoyenneté » des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT), comme le résume Elizabeth Moreno, et les chiffres illustrent l'ampleur du travail.

LBGT + impliquer les personnes dans le travail : les modèles de motivation sont respectés

L'année dernière, la police et les homosexuels ont recensé 1 870 victimes d'actes homosexuels ou transphobes. Les statistiques sont sans doute, sous-estimées, de nombreuses victimes qui se sentent frustrées vont porter plainte.

En général, les syndicats ont reçu une bonne réponse, mais ils espèrent maintenant transformer les promesses de ce plan en actions concrètes. En tout cas, Elizabeth Moreno a promis de les emmener avec elle. Un comité de suivi a également été formé et se réunira en mars prochain et tous les six mois par la suite.

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !