Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


Loi sur les biotechnologies : pas la PMA, qu'est-ce que le Sénat ? - Be Arc-en-Ciel
· · Commentaires

Loi sur les biotechnologies : pas la PMA, qu'est-ce que le Sénat ?

· · Commentaires

Inter-LGBT a été choqué par le vote du Sénat contre l'ouverture d'une PMA sur un nouvel amendement à la loi sur la bioéthique, et se demande ce qu'il dira de l'institution.

En première lecture, les sénateurs ont voté contre la reproduction auxiliaire, en deuxième lecture, les sénateurs ont voté contre la ponte unique, puis seulement contre l'article 1 et contre l'autoconservation d'Owa, et ainsi de suite. S'oppose à toute modification des conditions actuelles de reproduction auxiliaire, y compris les couples féminins.

L'Assemblée nationale ayant le dernier mot sur l'avenir de la Commission mixte plutôt que sur un éventuel échec, ce vote n'augure rien de bon pour l'avenir du projet de loi, mais il indique une approche patriarcale et patriarcale. Avec la réalité de la société française, qui soutient largement cette mesure.

Les sénateurs, dont le groupe principal est composé de républicains, ont sapé les fonctions clés de la loi sur la bioéthique parce qu'ils ne pouvaient pas faire confiance aux femmes pour décider de leur avenir et de leur capacité à fonder une famille. Avant de voter contre Skeleton, le groupe de gauche a décidé de ne pas le faire.

C'est un très mauvais spectacle de ne pas pouvoir partir à l'étranger pour PMA et fonder une famille alors qu'il y a un problème de santé d'une femme en attente d'un vote de cette loi. Rend les voyages à l'étranger très difficiles. Une fois encore, l'inter-LGBT remet en cause l'option de ne pas recourir à la procédure accélérée ; Contrairement à la plupart des projets de loi devant nous, ce qui nous laisse le goût amer d'être considéré comme un citoyen de seconde zone.

Outre ce texte, le Sénat s'est à plusieurs reprises cette année opposé à des mesures progressistes en faveur des droits des femmes, après avoir rejeté un projet de loi renforçant le droit à l'avortement, laissant le projet de loi à l'ordre du jour. Du revenu d'un conjoint au calcul de l'AAH… cela pose la question de la structure de la chambre haute pour être élu au scrutin indirect à 60 ans et seulement un tiers des femmes semblent être sous-représentées. Moins représentatif de la diversité de nos citoyens. Cela remet également en question son rôle, car il soutient des attitudes biaisées envers des leçons objectives.

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !