Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


Homosexuels : selon des recherches, un homosexuel sur trois n'ose pas se tenir la main en public. - Be Arc-en-Ciel
· · Commentaires

Homosexuels : selon des recherches, un homosexuel sur trois n'ose pas se tenir la main en public.

· · Commentaires

HOMOPHOBIE - Près des deux tiers des Libanais, homosexuels, homosexuels et enfants vivant dans l'Union européenne n'osent pas se tenir la main en public, vendredi 17 mai, lors de la Journée mondiale contre l'homosexualité, l'Union européenne. Agence des droits de l'homme (FRA).

"La peur, l'isolement et la discrimination sont monnaie courante", a assuré le groupe, connu sous le nom de LGTB, en Europe, le chef de la FRA Morten Kjaerum dans le rapport, soulignant qu'il était temps de promouvoir et de protéger leurs droits.

Selon une enquête en ligne menée par la FRA dans tous les États membres de l'Union européenne et en Croatie, les deux tiers des participants de l'UE devraient rejoindre l'UE. Les études craignent que cela ne soit montré en public. Parmi ceux qui sont homosexuels, environ 3/4 ont peur.

Coups physiques et verbaux

Près de 30 % des 93 000 personnes interrogées ont été maltraitées ou maltraitées au cours des cinq dernières années. Parmi ceux-ci, 30 % des 7 000 homosexuels ont déclaré avoir été agressés sexuellement ou menacés plus de trois fois au cours des 12 derniers mois.

Même dans les pays qui sont souvent tolérants envers cette organisation, certains se sentent discriminés et discriminés. "Cela nous est simplement venu à l'esprit à ce moment-là", a-t-il déclaré.

Aux Pays-Bas, premier pays au monde à légaliser le mariage homosexuel, en 2001, environ 20 % des personnes interrogées ont déclaré s'être vu refuser injustement l'accès à des services tels que les soins médicaux, le logement, les sorties, les clubs de sport et les services bancaires.

C'est à l'école que commence la discrimination

La France a une moyenne quotidienne européenne légèrement inférieure (31%). En avril, l'homosexualité à Paris a fait la une de nombreux médias internationaux, suite à l'annonce sur les réseaux sociaux de l'un d'entre eux. Rarement les victimes se plaignent à la police : « Je ne veux rien signaler qui indique que je suis gay, car je sais que la police va tout détester.

La discrimination commence souvent à l'école, souligne la FRA : les deux tiers des personnes cachent leur orientation sexuelle et sont victimes d'attitudes ou de comportements négatifs. Selon le rapport, un Maltais de 25 ans originaire de Malte a également déclaré : « À l'école », les insultes ont toujours été tolérées et très peu d'enseignants ont pris des mesures contre les auteurs. "

« Les États membres doivent s'assurer que les élèves LGBT se sentent en sécurité à l'école, car c'est là que commence l'expérience des « membres de cette communauté », « des préjugés et de l'exclusion », souligne la FRA.

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !