Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


GPA : Christoph Bugrand met en garde contre une identification accidentelle - Be Arc-en-Ciel
· · Commentaires

GPA : Christoph Bugrand met en garde contre une identification accidentelle

· · Commentaires

C'est l'animatrice qui a publié la publication "Phils a Papa(s)" qui a rendu encore plus difficile l'identification des parents d'enfants nés en GPA.


Christophe Bugrand, mercredi 6 octobre, dans le film "Quotidien".

GPA - "Du côté de Versailles, ce n'est pas la chance." Ce sont les mots de Ghislain Gerin, qui était invité à la série "Quotidien" avec son mari, le présentateur Christoph Bugrand, pour évoquer la difficulté de faire reconnaître un enfant né d'une GPA en fonction du lieu de résidence des parents.

L'ancienne animatrice de "Secret Story" précise les propos de son mari : "Le fun et l'inquiétude, c'est qu'il y a un principe d'identification de vos enfants. Sauf que tout dépend de l'endroit où vous habitez. C'est un peu la loterie." Le journaliste de 44 ans qui a récemment publié un nouveau livre de recommandations intitulé Daddy's Son(s) et ses partenaires ont eu un fils commun en 2020 grâce à une mère porteuse.

"Après tout, vous avez la reconnaissance", poursuit-il. Nous pouvons postuler pour deux ou trois ans. Ceux qui prétendent protéger les enfants finiront par laisser les enfants incertains pour les années à venir. Si jamais il y avait un souci, par exemple, si nous mourons dans un accident de voiture, l'enfant bénéficiera de l'aide publique.

Pourquoi "Il n'y a pas de parents, nous n'existons pas [aux yeux de la loi, NDLR], il n'y a pas de grands-parents", a commenté Christophe Bugrand. Elle rappelle que la Cour européenne des droits de l'homme avait condamné la France en 2014 pour avoir refusé de reconnaître les mères porteuses pour les enfants nés à l'étranger.

Lire d'Emmanuel Macron

Elle rappelle également qu'à l'approche de l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron a commencé à faire reconnaître les racines des mères porteuses nées à l'étranger dans le registre de la population française. "C'est clair, poursuit Christoph Bugrand, cette campagne n'a pas tenu sa promesse."

Le discours intervient après qu'une Cour de cassation a statué en 2019 que deux membres du couple pouvaient être reconnus comme parents d'un enfant né à l'étranger par GPA en France. Et maintenant, il n'y a plus de père biologique unique. En juin dernier, le gouvernement avait annoncé son intention de forcer le père dit « d'intention » à adopter.

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !