Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


Gay Pride en Manif pendant un mois après le vote du mariage gay
· · Commentaires

Gay Pride en Manif pendant un mois après le vote du mariage gay

· · Commentaires

GAY - Manif pour tous Car Rally contre LGBT Pride March. Un mois après la promulgation de la loi Taubira, des manifestations contre le mariage homosexuel ont éclaté en France. Les partisans de son cas ont travaillé pour rendre la transcription réelle de cette déclaration disponible en ligne.


Ce samedi 29 juin, l'Inter-LGBT accueillait son premier homepress à Paris depuis que le mariage a été approuvé. Slogan : Avançons vers la fin de l'égalité. Les groupes de défense des droits des homosexuels exigent maintenant la pleine mise en œuvre des promesses de campagne de François Hollande. "Les droits des personnes transgenres, la lutte contre les discriminations au quotidien, le droit de la famille et l'ouverture d'un système de reproduction solidaire pour toutes les femmes, il y a encore beaucoup à faire", lit-on sur le site LGBT.

Du quartier Montparnasse (15e) à la place de la Bastille, des dizaines de milliers de personnes ont défilé en musique, où un immense concert clôturait la journée comme chaque année. Sans protection, en tutu blanc, pénis ou chaussettes en résille, perruques fluo ou oreilles de lapin, les manifestants profitent du mariage et de l'adoption de couples homosexuels en vertu de la loi Taubira, qui a été promulguée le 18 mai sous le soleil.

Après des mois de vigoureuses campagnes anti-mariage homosexuel, cette « marche des fiertés » a pris sa revanche sur certains manifestants. "Au cours de l'hiver, nous avons beaucoup entendu de la part de ceux qui s'opposent au mariage homosexuel, et des remarques souvent choquantes. Le fait que nous soyons si nombreux ici est une sorte de réponse", a déclaré Gaiton Boucher, un jeune de 22 ans. ancien élève. Les épaules sont recouvertes d'un drapeau arc-en-ciel.

Pour Nicholas Gauguin, porte-parole de l'organisation Inter-LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et trans), « c'est l'occasion de montrer à ceux qui veulent nous renvoyer ces derniers mois que nous existons. Profondément enracinés, même s'ils sont en minorité."


Au contraire, malgré les divisions entre Frigide Barjot et ses anciens amis de la Manif, la détermination des opposants à la loi Taubira demeure. Ce dimanche, ils ont appelé à une "grande traversée de Paris en voiture" pour protester contre la loi et exiger le respect de "la liberté d'expression et de pensée".

Doctrine du genre contre le Tour de France pour tous

Ces dernières semaines, les deux groupes de pression ont eu l'occasion de clore le débat. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un couple homosexuel a dû porter plainte pour discrimination pour avoir contraint Arcangues à épouser la mairie. Finalement, l'adjoint au maire a subi de fortes pressions du ministère de l'Intérieur.

En revanche, la peine de deux mois de prison d'un de ses partisans a fait revivre Watchers, obligeant Frigide Burgot, même avec ses vieux amis de sang-froid, à le soutenir. Nicholas Buss, placé en détention provisoire à Fleury-Mérogis, sera condamné le 9 juillet et aura le soutien de plusieurs élus UMP.

Ces problèmes n'ont fait que renforcer les exigences des uns et des autres. Suite à l'annonce « historique » de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) d'inscrire « l'identité de genre » dans le droit français, l'inter-LGBT attend des « législateurs » qu'ils œuvrent pour les droits humains. Les personnes transgenres.

Divulgation pour tous, mariage, théorie du genre, procréation assistée et maternité de substitution, cherche à augmenter les grandes activités. Des événements sont prévus pour le Tour de France cet été.

Et le mariage homosexuel pourrait prolonger leur combat devant les tribunaux, notamment pour avoir condamné leurs manifestants pour « répression policière ».

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !