Mon panier (0)



JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !


Bisexualité, très bien acceptée, mais pas toujours bien comprise
· · Commentaires

Bisexualité, très bien acceptée, mais pas toujours bien comprise

· · Commentaires

Bisexualité - Environ 15 % des personnes qualifient la bisexualité d'« orientation illégale ». Cependant, c'est le résultat d'une étude récente présentée à l'American Public Health Annual Meeting à Boston et publiée dans Live Science.

Selon l'étude, dont 1 500 personnes ont été interrogées en ligne, les hommes hétérosexuels étaient moins enclins à croire à la bisexualité. Mais les homosexuels et les homosexuels ont également montré une pointe de scepticisme à l'égard de la bisexualité. Pour illustrer ce propos, quelques hypothèses sont présentées :

La bisexualité est un pas en avant (ce qui est clairement une mauvaise chose...)

C'est la définition d'une personne qui est confuse au sujet de son apparence.

La bisexualité n'existe pas

En France, le résultat est quasiment identique. Selon un récent sondage de l'association SOS Homophobie, 85 % des personnes interrogées pensent que la bisexualité s'apparente à l'orientation sexuelle. Cela signifie que, comme dans l'enquête américaine, 15 % pensent que l'orientation sexuelle n'est « rien d'autre ». C'est-à-dire : la bisexualité n'existe pas (2 %), c'est une anomalie (5 %), un caprice (2 %), quelque chose de passager (5 %), une identité (5 %).

Elizabeth Rन्जngier, présidente de SOS Homophobes, interrogée par le HuffPost, donne quelques explications.

"Pour certains, c'est une déviation ou une inclination. En fait, ces chiffres s'expliquent principalement par l'ignorance des bisexuels. C'est vu comme un pas vers une personne qui s'adapte à son homosexualité. De plus, les bisexuels semblent souvent jouer des deux côtés."

De plus en plus, une certaine « double phobie » est dénoncée. Pour Elizabeth Rन्जngier, il s'agit de "nous sommes plus intéressés aujourd'hui. On en parle plus, on a plus de préjugés". Il est donc difficile de parler de statistiques. Puisque 85 % des personnes considèrent la bisexualité comme une orientation normale, le président de SOS Homophobie estime qu'on peut parler de meilleure acceptation en France. Mais ce numéro est bientôt valable.

En fait, lorsqu'on demande aux gens s'ils peuvent avoir une relation sexuelle, romantique ou à long terme avec un couple, 85 à 78 % ont des relations sexuelles, 71 % ont une relation amoureuse et 61 % ont une relation à long terme. . Selon cette enquête, la "peur d'être trompé", le(s) deux(s) insatisfait(s) à jamais ou l'idée de rejeter un engagement à long terme, nécessite des contacts réguliers avec les deux sexes.

Il y a beaucoup de choses sur Internet sur la biphobie. Le Tumblr nouvellement créé, intitulé "La bisexualité m'a tué", selon Yagg, est condamné en ligne par le biais de tweets, d'extraits de forum et de commentaires.

Related Posts

Vous pourriez aussi aimer
JE SOUTIENS LA CAUSE LGBT !